Bon Temps 2015 !

J’aime ces périodes de vœux qui nous rapprochent. Pour envisager l’avenir favorablement. D’abord celui des autres, mais curieux cependant de la réciproque. Cette année, je suis sensible à cette notion de temps qui passe associé au désir de bonheur.

L’enfant vit dans le présent. Tout ce qui n’est pas présent est positionné demain, l’autre temps que le présent. Progressivement, le temps linéaire s’impose : il y a le passé et le futur. Il en faut des frustrations, des souffrances mêmes, pour commencer à faire le tri entre les regrets du passé, les désirs du futur, et l’acceptation pure et simple de « l’ici » et du « maintenant ». Le futur, avec l’âge qui avance, devient chaque jour plus mystérieux. On peut l’habiller de crainte, bien sûr ; mais se justifie-t-elle ? On fait des projets ; mais quelle différence entre des souhaits, des désirs profonds, des rêves inaccessibles ? Quand la mort approche, faut-il vivre d’espoirs ou d’espérance ?

Dans son encyclique, La joie de l’Évangile, François fait la distinction entre temps et espace, donnant la priorité au temps pour « s’occuper d’initier des processus plutôt que de posséder des espaces » (§223). En vous souhaitant « Bon Temps en 2015 ! », je vous souhaite, à sa suite, de donner la priorité au temps. Je vous souhaite de ne pas courir les espaces de nos univers plus ou moins factices ou virtuels sans savoir où aller en fait, pour vous intéresser aux processus qu’il est en votre pouvoir d’initier et d’accompagner. Ce faisant, vous nourrirez l’espérance du monde. Le temps n’est rien en dehors de notre manière de l’habiter par nos engagements, par nos actes. Le bon temps ressemble au bon moment, ce kairos des grecs et de l’apôtre Paul, le moment favorable. Sachons le saisir.

Le bon Temps, exprime aussi le temps du bonheur. Mais, peut-être par peur d’un bonheur sacré, illimité, nous restreignons ce vœu à une durée, un temps entre deux repères. Et voilà que nous rentrons dans ce jeu des limites sous prétexte d’être honnêtes. Comme s’il s’agissait d’espaces, dont notre planète sphérique nous rappelle sans cesse le paradoxe : limitée, mais avec un horizon toujours fuyant. Nous exprimons en fait au milieu de ces contradictions, notre désir pour l’autre de trouver son bonheur dans le temps qu’il habite au fur et à mesure de son déroulement, et plus précisément, au fur et à mesure de nos engagements et de nos actes.

Qui dit bonheur, dit ressenti. Notre individualisme d’explorateur arrivé y attache beaucoup d’importance. Surtout dans l’instant. Alors que, selon François, le « la bonté du grain […] se manifeste en son temps » (§225). Oui, les ressentis, comme nos en-vies, sont importants. Encore faut-il qu’ils s’intègrent dans un passé libéré de ses regrets, ressentiments, remords, rancunes et autres désirs de revanche, tous ces « R » mortifères. Encore faut-il qu’ils ne réduisent pas notre futur à nos espoirs, mais le dynamisent avec une espérance profonde – ce désir hors du temps, justement – où ils n’auront peut-être plus leur place.

Que ce bonheur, présent aussi dans l’escarcelle de la vie comme le bon grain dans le champ d’ivraie, vous arrive au bon moment, maintenant ou plus tard. Et que vous sachiez le reconnaître comme un signe d’espérance.

Daniel DUBOIS

pdf Version PDF

Tous droits réservés © Daniel Dubois – Décines, 2015

7 454 réflexions au sujet de « Bon Temps 2015 ! »

  1. Hi, I do think this is an excellent site. I stumbledupon it 😉 I will revisit yet again since i
    have book-marked it. Money and freedom is the greatest way to change, may you be rich
    and continue to guide others.

  2. Write more, thats all I have to say. Literally, it seems as though you relied on the video to make your point.
    You clearly know what youre talking about, why waste your intelligence
    on just posting videos to your site when you could be giving
    us something informative to read?

  3. Losing an erection or being not able to mature vertical oftentimes results from nerves, solicitude, or using liquor or other drugs. Sometimes men worry more gig, and every once in a while they’re solicitous in whether or not having lovemaking is the principal decree, or whether they’re with the fairly partner. Source: cialis india

  4. Q: Why can’t I get pregnant?
    A: viagra for sale over the counter Best trends of meds. Get now.
    It is entirely healthy to ejaculate more or less than three times a week! The usual ejaculation frequency for men ranges from two to seven times a week, which is a bonny wide gap. So it’s sharp that there’s no exact or wrong be to blame for, nor are there any pithy healthiness risks associated with ejaculation frequency.

  5. And erectile dysfunction is unlikely to above without some treatment or lifestyle changes. Your save decidedly should discern his health be responsible for provider about erectile dysfunction. Erectile dysfunction is the incapacity to bring back or restrain an erection fixed adequately in the service of sex. It’s a prevalent problem. Source: cialis reddit

  6. Past studies make provided consistent results that men know-how orgasms in intercourse considerably more frequently than women. More than 90% of men mostly happening orgasm in their exchange; among women, this symmetry is purely in every direction 50% (Fair-haired boy, Haavio-Mannila & Kontula, 2001; Kontula, 2009). Source: is cialis generic